"Syrie, Syrie, quelques jours d'arrêt"

 

Notre séjour en Turquie touche à sa fin, place à une nouvelle terre d'aventures : la Syrie. 

Quelques similarités avec la Turquie comme les kebabs, les lukums, les souks, les moustaches, les sourires, l'hospitalité, le thé, les mosquées....mais de nombreuses choses nouvelles : un Islam plus présent, des femmes de moins en moins visibles, des hommes voilés à la Yasser Arafat, des animaux pas de chez nous, du désert, une langue qui s'écrit de droite à gauche, un code de la route très local...

Petit par la taille, peu connu, situation géographique difficile à quelques kilomètres de Bagdad, la Syrie nous a rendu une bien belle copie, peuple accueillant, authentique encore préservé par le tourisme, paysages magnifiques, sites antiques de plus de 2000 ans toujours debout, bref, nous en serions presque tombés à la renverse...

 

 

21ème siècle..., deux bœufs devant, un homme derrière.

 

 

 

Dans la rubrique 30 millions d'amis, voici l'âne monté par Guillaume casaque bleue, fréquemment utilisé par les locaux dans les souks pour y faire leurs courses. 

 

 

 

 

Monsieur et Madame Syrie, leurs enfants, petits enfants et arrière petits enfants ont la tristesse de vous faire part du décès accidentel de 

- TROPICANA pur premium

survenu dans la nuit du 9 avril.

Conformément aux souhaits de la défunte, les obsèques se dérouleront dans la plus stricte intimité.

 

 

Isham, Hameh et Mohamed, élèves de l'école Coranique tentent de nous initier à l'arabe dans la cour d'une mosquée.

Bilan mitigé, on maîtrise plutôt bien le "Sala Malikoum" mais notre écrit laisse encore un peu à désirer.

 

 

 

Marre de mal manger !! Le Syrien ne veut plus de bœuf anglais ni de poulet asiatique dans son assiette, par contre, le chameau fait des ravages...

Nous l'avons testé pour vous : c'est........

 

 

 

 

"A la recherche de la nouvelle barbe, bientôt sur vos écrans "

 

 

 

Nous marchons une bonne dizaine de kilomètres par jour à travers les souks. Un rythme soutenu ou les pauses ne sont pas volées mais bien méritées.

 

 

On pourrait croire de très loin au Fort Boyard (faut commencer tout de même à être super loin...), et bien non voyez-y plutôt le Krach des Chevaliers, un célèbre château du temps des Croisades.

 

Après une journée si intense, si fatigante pour le cerveau, rien de tel qu'un bon vieux hammam en compagnie de notre pote Espagnol Hector.