Un nouvel habitat : la yourte

Alors c'est simple : les mongols ne dorment pas dans des maisons mais dans des tentes. Comme les indiens avec leur tipi, les bédouins avec leur tente noire ou Huckllebery avec sa cabane, les mongols ont décidé de vivre dans un habitat qui peut se démonter car ils ne sont pas sédentaires.

Quoi de mieux qu'une yourte qui se démonte en 2 heures pour un peuple de nomades qui fuit la rigueur de l'hiver et cherche la douceur de l'été ? Ben... rien de mieux qu'une yourte.

Troupeau de yourtes. On dit dans ce cas précis qu'il s'agit d'un village.

 

 

De plus près, on constate que cet habitat est rond, en toile blanche, de plein pied, et comporte une seule porte mais pas de fenêtre.

Si vous préférez les images, on peut dire que ça ressemble un peu à un village schtroumf.

 

 

Le toit est à multi-usages. 

Il peut d'ailleurs être d'une grande utilité pour faire sécher le fromage de yak ou des morceaux de viandes (le tout restant bien sûr immangeable).

 

 

L'intérieur d'une yourte ?

Toujours coloré.

On notera la présence d'un poêle au centre pour chauffer le lait de jument pour le goûter des 4 polissons.

 

 

Guillaume au réveil, assez dubitatif.

"Pourquoi ne pas avoir fait le dos des meubles en arrondi pour gagner de la place ??"

 

 

 

Version de la yourte en échoppe.

Madame vend du fromage dans son seau bleu.

 

 

La porte, unique ouverture sur l'extérieur, reste un endroit de choix pour voir passer la vie et effectuer les commérages de rigueur.

Retour fracassant de la moustache dans le plus pur style mongol.

 

 

 

Les commodités sanitaires ne sont pas présentes à l'intérieur du foyer.

 

 

Voilà ! On espère que cette leçon sur ce nouvel habitat vous a intéressés les enfants.

Maintenant, filez dans vos yourtes faire vos devoirs.