Le Nord de la Jordanie nous réserve un site archéologique de haute voltige : Jerash. Un site datant de plus de 2000 ans admirablement conservé.

Pour nous remettre de nos émotions, nous partons vérifier de nos propres yeux et de nos propres corps que  la mer morte est unique au monde... Avec plus de 30% de teneur en sel, on y flotte, et non, ce n'est pas une légende et autre caractéristique, cette mer pas si morte que ça, est située sur le point le plus bas de la terre. 

Pour terminer, nous nous retrouvons au sud du pays pour aller patauger dans la mer rouge avec les poissons multicolores. Bref, une semaine assez sympathique placée sous le signe du farniente culturel.

 

 

Vue d'ensemble du site de Jerash avec en premier plan les célèbres colonnades...

 

 

... toujours debout...

 

 

...Petite partie de un - deux - trois - soleil avec 3 amis Jordaniens.

 

 

Chaleur, chaleur, nous longeons toute la côte bordant la mer morte, la route est d'une beauté exceptionnelle !!

 

 

Il ne manque plus que les palmiers...

 

 

...ah ben les voilà...

 

 

Sans les mains, sans les pieds, assis, debout, couché, de travers... on a tout tenté !! Mitch Bucchanon ne serait d'aucune utilité en mer morte, on flotte.

 

Un petit  masque de boue pour nous refaire une beauté pour notre prochain mariage.

On vous rappelle que cette opération s'effectue alors qu'il n'a pas pied ! Quel flotteur !

 

 

Fin prêts, à nous le mariage Jordanien !!

 

 

 

Mais avant cela, allons jeter un oeil à la mer Rouge pour pouvoir comparer un peu.

 

 

 

A priori, ça ressemble un peu au niveau des couleurs. Tout de même une petite différence : il y a un maître nageur car ça flotte beaucoup moins.

 

 

 

Autre petit détail amusant : alors que la mer morte exclut tout type de faune ou flore du fait des 30% de sel, la mer Rouge elle, est remplie jusqu'à rabord de poissons à points bleu, rouge, violet, indigo ainsi que des coraux biscornus avec des couleurs qui chatoient.