Les préparatifs ...

Comme vous pouvez l'imaginer, ça demande un peu de préparation un voyage comme celui-ci. D'abord, il faut faire des photos comme celle ci-contre pour que ça fasse joli sur le site Internet. Et puis, il faut le créer le site. Pas évident quand on sait que nous avions déjà certaines difficultés à programmer le micro-ondes. On ne remerciera jamais assez Mathieu et Sylvain pour leur précieuse aide.

Il a aussi fallu se renseigner un peu sur le parcours: voir où ça passe et où ça passe pas. Faire des demandes de visas, s'occuper des vaccins, trouver des sponsors, etc.
Nos longues soirées d'hiver ont donc été sacrément chahutées par des dizaines de petits détails que nous devions régler. Mais en réalité, le plus dur reste à venir. On a une jolie pression pour trouver des futurs mariés qui veulent bien nous accueillir. Pas évident, évident mais on a déjà des contacts. Cela fait plusieurs mois que l'on papote sur Internet avec des pakistanais, des indiens ou des russes qui vivent en France. Nous avons donc déjà quelques pistes. Vos contacts utiles sont bien évidemment les bienvenus...

La photo près du phare a été prise en septembre 2004 à l'île de Ré. Pour l'anecdote, sachez que nous venions de décider une demi heure auparavant du thème de cette aventure. Il n'a pas évolué depuis. Nous remercions l'inconnu de passage qui a pris cette photo et qui a du nous prendre pour de jolis farfelus.

Après une soigneuse étude de nos plannings ; le rendez-vous était fixé au 15 mars pour le grand départ. Merci d'être à l'heure.

Nous nous sommes ensuite répartis les tâches entre nous : Ticou s'occupera du site Internet (d'ailleurs très bien agencé) ainsi que de la collecte de toutes les informations à propos du mariage dans le monde (y'a pas grand chose, à croire que ça n'intéresse que nous). Guillaume lui, sera en charge de trouver des petits partenaires pour nous aider un peu (faut pas croire mais c'est un bon budget d'aller se promener pendant 6 mois) et fera aussi les démarches de visas et d'assurances (il aime bien faire les trucs pénibles).

Enfin, pour l'élaboration du parcours, sachez que nous sommes toujours en négociation interne pour certains détails. Guillaume ne veut manquer sous aucun prétexte une randonnée épuisante de 21 jours des Annapurnas ... Ticou semble être particulièrement intéressé par une petite retraite dans un temple bouddhiste ... Bref, nous risquons parfois de ne pas être tout à fait d'accord sur le programme de la semaine suivante. Alors nous avons trouvé une solution : à chaque discorde, nous vous soumettrons les deux idées et vous voterez en ligne pour élire le projet le plus sympa (cf. lien Enquête).

La composition de nos sacs ?

- Un ordinateur portable / une webcam / des MP3 / une tripotée de films sur le disque dur

- Deux appareils photo numériques / une imprimante à sublimation thermique

- Une paire de jumelles / 2 couteaux suisse / 2 lampes torche

- Des barres de céréales

- Une trousse médicale avec beaucoup d'aspirine

- Deux costumes / deux cravates / deux chemises

- Des guides Lonely planet et des cartes IGN

- Deux brosses à dents / un rasoir avec deux lames à nos noms respectifs

- Deux sacs de couchage mais pas de tente (Grande confiance dans l'hospitalité locale)

- Du parfum de Paris pour les mariées

- Des polos avec le drapeau français au dos (on est pas des américains !)

- 6 tee-shirts / 2 maillots de bain / 2 pantalons / 2 shorts / 2 paires d'espadrille / 2 paires de chaussures de randonnées / 2 paires de chaussettes blanches

- 5 kgs de Nicopatchs ; nous arrêtons de fumer le jour du départ

- Deux talkie-walkie ; un téléphone satellite

- Un jeu de UNO, un Scrabble de poche, 5 dés, un jeu de black jack, deux toupies