Comment on s'y prend ??

Un standard surchargé, des gigantesques sacs postaux remplis de milliers de cartes, une multitude de témoignages en tout genre, des centaines de d'e-mail... Pour être tout à fait honnêtes, nous sommes un peu dépassés par l'ampleur que prend notre humble projet initial.

Nous ne pourrons jamais réussir à répondre à ces dizaines de milliers d'enfants qui nous admirent la larme à l'œil et c'est bien malgré nous.

Alors ce carnet a pour l'objectif de réparer cet impardonnable manquement à nos devoirs d'idoles bronzées au sourire ravageur (+ bouc discret et barbe virile).

Une question revient perpétuellement dans toutes ces missives enflammées. Comment faites-vous pour être aussi élégants et surtout pour trouver les mariages alors que vous n'êtes pas invités, bande de pic-assiettes ??

Rien de plus simple : faisons une simulation ensemble. Nous arrivons à Karachi prochainement. Nous allons très simplement prospecter dans différents endroits de la ville jusqu'au coup de chance qui nous mettrons ensuite en relation avec les familles Rappelons que le plus dur n'est jamais de se faire inviter (d'abord parce que l'hospitalité des peuples que nous rencontrons est extraordinairement naturelle et ensuite parce que le mariage est bien souvent une fête très sociale où tout le monde est invité) mais de trouver où pourrait se tenir un éventuel mariage.

Dans l'ordre d'importance, nous visiterons donc dans Karachi :

- Le gérant de notre hôtel (premier contact qui nous explique les traditions locales et nous renseigne sur les jours de la semaine favorables à la noce). 

- L'office du tourisme. Ils sont là pour ça. C'est leur métier !

- Les mairies. On y passe toujours pour signer son contrat de mariage !!

- Les églises / mosquées / synagogues

- Les salles de réception

- Les photographes spécialisés dans le mariage

- Les instituts français : Alliance, Ambassade, Institut, Statistique.

- Les parcs où les jeunes mariés vont poser pour les photos (là, on commence à être un peu désespérés dans la recherche).

- On écoute les klaxons dans la rue puis on saute dans un taxi pour suivre le convoi. 

- On passe voir les fleuristes.

- On dépose des cierges à l'église et on rentre se coucher et/ou on va vider quelques bières.

- Après les quelques bières, on demande directement aux couples dans la rue s'ils veulent bien se marier rapidement.

Voilà un petit éventail de nos techniques. Nous sommes bien évidemment très intéressés si vous avez des nouvelles astuces susceptibles de nous aider.

Une fois le mariage localisé, nous essayons de rencontrer les familles. C'est alors que nous avons à notre disposition deux casquettes en fonction du niveau d'anglais de notre interlocuteur. Il va s'en dire que l'explication simple "on fait le tour du monde des mariages" est irrecevable.

- Niveau correct : "Bonjour Monsieur/Madame, Quelle belle journée, n'est-ce pas ?En voilà une bien belle robe/veston que vous avez là. Alors, nous venons vous voir parce que nous sommes des étudiants français en sociologie et que nous rédigeons une grande thèse sur les traditions du mariage. Nous avons appris que votre famille préparait cette grande joie qu'est le mariage et nous serions particulièrement touchés si vous acceptiez de nous recevoir pendant une partie de cette cérémonie pour que nous puissions mieux comprendre votre culture. Bien évidemment, nous ne voulons pas vous déranger et comprenons parfaitement si cela vous ennuie.

- Niveau limité : Nous... JOURNALISTES de France Paris Zinedine Zidane football... Nous pouvoir venir mariage ?? OK?!! Merci Merci Merci Merci Merci Merci..

Vous saurez maintenant à peu près tout de notre méthode de travail. Plus sérieusement, nous savions que le mariage n'était pas ici une cérémonie familiale et intime comme en Europe mais nous sommes tout de même emerveillés par l'accueil que ces familles nous réservent. L'hospitalité est un devoir pour les peuples arabes.  Sacré choc culturel.